magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Bilan COVID-19 du 27 janvier
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Santé et Beauté
Famille
Automobile
Avis publics
Découvertes
Blogue
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Megan Foy Par Megan Foy
mfoy@estrieplus.com

Lundi, 4 janvier 2021

The Living Room : un collectif d’artistes ambitieux de l'Estrie



 Imprimer   Envoyer 
En ordre, de gauche à droite : Tendresse (Laurent Pellerin), Flo Xx (Florence Lafontaine), AV (Alek Vinciarelli), Dorian (Jérémie Dubois Lavoie), Clément (Vincent Leclair) et Mordekaj (Olivier Martin-Fréchette). Crédit: Henri Taillon, Monokrom.

Les six jeunes artistes qui se sont réunis pour former le collectif d'artistes The Living Room ont fêté le premier anniversaire de leur formation au tournant de l'année 2021.

TLR - The Living Room, ce sont les artistes Dorian (Jérémie Dubois Lavoie), AV (Alek Vinciarelli), Tendresse (Laurent Pellerin), Mordekaj (Olivier Martin-Fréchette), Flo Xx (Florence Lafontaine) et Clément (Vincent Leclair). À eux six, les jeunes musiciens ont lancé 30 chansons officielles dans la dernière année et cumulent près de 20 000 écouteurs mensuels sur la plateforme d'écoute Spotify. 

Mais ces artistes n'agissent pas comme un groupe de musique : « À la base, on aimait l'idée d'être six artistes indépendants, qui utilisent le meilleur de leurs connaissances pour collaborer », précise l'un d'entre eux. C'est ainsi que le concept de collectif - ce système d'entraide qui permet de conserver sa liberté artistique - est apparu.

Palmarès des titres 2020 de TLR.

Jazz, hip-hop, soul, blues, R&B... Bien qu'il soit homogène, les membres de TLR ne sauraient dire quel genre musical prédomine sur l'ensemble de leur matériel. Ni de déterminer des objectifs individuels communs, ne serait-ce que la passion pour la musique : « Si on avait tous et toutes la même vision et le même objectif de ce qu'on veut faire avec notre art, je pense que notre échange ne serait pas aussi fructueux », souligne Mordekaj. Et c'est ce qui fait leur force, à leur avis - et c'est également l'avis de leur public.

Le salon comme inspiration

« Tout a commencé au secondaire, quand moi et [AV], on a commencé à jammer ensemble grâce à notre prof d'anglais », explique Dorian. Au début, les deux musiciens avaient le projet de créer une plateforme et d'y diffuser leurs projets, mais cette idée a complètement changé lorsque les quatre autres artistes leur ont signifié un intérêt. En une semaine seulement, Tendresse, Mordekaj, Flo Xx et Clément se sont donc greffés au duo - grâce à diverses connexions établies au fil du temps entre les six artistes. Rapidement, le salon de l'appartement des membres fondateurs du collectif est apparu comme le lieu d'ancrage de la formation. Ce salon, c'est The Living Room - ou, le LR, comme les jeunes musiciens s'amusent à l'appeler.

« À chaque fois que je passe devant la rue du Cégep, j'ai toujours une pensée pour tout ce qu'on a fait ensemble là-bas », exprime Clément, en se remémorant sa première rencontre avec Dorian et AV. Les trois musiciens avaient créé, ce jour-là, Memories, la première chanson officielle de TLR. Memories s'avère ainsi une chanson symbolique, évoquant d'une part les souvenirs des débuts du collectif, et traçant d'autre part la ligne directrice des artistes qui allaient créer 42 titres au courant de l'année 2020.

La réception de leur matériel a d'ailleurs été très bonne, et les différentes plateformes d'écoute leur ont certes fourni une grande visibilité : « Dans d'autres conditions, il n'y a personne qui peut t'écouter à Hong Kong, au Liban et en Norvège en même temps », souligne Tendresse. Même si le fait de se produire en spectacle rapporte beaucoup plus en termes de revenus pour un artiste, l'objectif principal du collectif était évidemment de se faire connaître davantage et de montrer l'éventail de leurs capacités : « Avec nos quatre premières parutions, les gens ne pouvaient pas vraiment s'avoir vers quoi on allait, et je pense qu'on voulait créer cet élément de surprise-là. », rajoute l'interprète de Falling et de Slaps!.

Une année d'apprentissages

Selon le collectif, c'est inévitablement grâce au fait que les membres travaillent ensemble pour atteindre leurs objectifs individuels qu'ils se sont le plus amélioré.es dans la dernière année, tant dans leur méthode de travail que dans le rendu des chansons. Alors que Tendresse se voyait déjà œuvrer dans le domaine de la musique, il abonde en ce sens : « Le phénomène de collectivité est tellement pertinent, pour la motivation, pour les idées, mais aussi pour l'organisation. Je pense que c'est quelque chose que je n'aurais jamais pu conceptualiser avant de faire partie du collectif. » Les jeunes artistes utilisent à bon escient les talents de chacun, des connaissances musicales, passant par la production jusqu'au mixage des chansons.

L'un des titres populaires du collectif: Empty Pools, par Clément et Flo Xx.

Flo Xx y voit également un aspect de challenge. Elle explique que de voir ses collègues produire autour d'elle la pousse constamment à se dépasser et à toujours créer du nouveau contenu. « En plus, on a tellement de support, quand je parle d'une idée, je sais qu'il y a au moins un des cinq autres qui va l'aimer », constate Mordejak. La motivation et la reconnaissance, deux éléments difficiles à acquérir lorsqu'on travaille seul en musique, sont ainsi d'excellents moteurs de création pour les artistes. Être dans un collectif, c'est aussi de pouvoir explorer davantage sa personnalité artistique sans subir la pression de toujours sortir quelque chose de nouveau, a souligné Clément, qui vient de signer son premier album, Rubato.  

Et la pandémie, dans tout ça? On pourrait penser que pour débuter sa carrière en musique, la COVID-19 représente un obstacle de taille - ce qui n'est pas faux, puisque TLR n'a toujours pas pu se produire sur scène. Toutefois, le confinement et tout ce que la pandémie a impliqué n'a pas eu que des mauvais côtés pour la formation : « Je pense que la COVID nous a permis d'explorer nos options, d'être débrouillards, d'être créatifs, et d'être prêts », affirme l'unique chanteuse du groupe. Les autres membres ne pourraient être plus d'accord : la COVID-19 leur a, malgré tout, permis d'investir beaucoup de temps dans la composition, mais aussi de mieux se définir en tant qu'artistes avant de se lancer dans les spectacles.

Quoi qu'il en soit, The Living Room souhaite livrer - lorsque possible - un produit sur scène qui sera à la hauteur de leurs hautes exigences. Et 2020 leur aura permis de se tirer toujours plus vers le haut.

Réalisations et exploration sans limites pour 2021

Ce ne sont pas les projets qui manqueront en 2021 pour les membres de TLR, car  les artistes sont également étudiants en musique dans des établissements différents - ce qui leur permet peut-être de consacrer moins de temps à leurs compositions, mais d'en augmenter la qualité. Le premier album de Dorian, intitulé Two Lives, est notamment en préparation pour mai et quelques EP (microalbums) sont des projets sur la table pour Mordekaj et Flo Xx. La recherche et l'exploration dominent toutefois les plans - pour l'instant - des membres du collectif. La mise en place d'un site web est aussi en cours, ce qui permettrait une crédibilité accrue à la formation et un partage de contenu exclusif.

The Living Room a également dévoilé deux projets spéciaux pour la prochaine année, à commencer par une collaboration entre Dorian et Tendresse vers la mi-février, qui chercherait à pousser les limites de la musique au lieu de fournir aux auditeurs ce qu'ils cherchent à entendre... « Le genre de truc un peu anti-commercial que tu écoutes le lendemain de la St-Valentin » se plaît à préciser Tendresse. Clément et Mordekaj, quant à eux, se lanceront dans la production d'un album instrumental. Un récent retour aux sources, soit par la pratique de leurs instruments respectifs ou par de nouvelles acquisitions, les motive à produire cet album qu'ils qualifient d'expérimental. 2021 s'annonce ainsi comme une deuxième année pleine de défis pour le collectif né dans le salon d'un appartement près du centre-ville de Sherbrooke.

Les chansons des six membres du collectif The Living Room sont disponibles sur toutes les plateformes d'écoute musicale. Plusieurs vidéoclips signés Monokrom, entreprise d'un jeune vidéaste sherbrookois, sont également accessibles sur Youtube. 


Résidence Le Boisé du Lac dec 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
David Goudreault : l’Estrien espère retrouver son public bientôt

David Goudreault : l’Estrien espère retrouver son public bientôt
LEM représente l’Estrie à la Semaine des 4 Julie

LEM représente l’Estrie à la Semaine des 4 Julie
Hyundai Sherbrooke jan 2021 B
NOS RECOMMANDATIONS
Le Défi 28 jours sans alcool de plus en plus populaire en Estrie

Le Défi 28 jours sans alcool de plus en plus populaire en Estrie
L’équipe du Siboire et la Fondation du CHUS s’unissent pour surmonter le confinement

L’équipe du Siboire et la Fondation du CHUS s’unissent pour surmonter le confinement
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique Déc 2020 COVID
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sports TA Janvier 21
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 27 janvier 2021
Les petits caporaux

François Fouquet
Lundi, 25 janvier 2021
Trump, vu d’ici

Me Catherine Chouinard
Dimanche, 24 janvier 2021
Un chalet à plusieurs : rêve ou cauchemar?

Jacinthe Dubé 14 sept 2020
De nouveaux logements sociaux en Estrie Par Maxime Grondin Vendredi, 22 janvier 2021
De nouveaux logements sociaux en Estrie
Bilan de Windsor : Sylvie Bureau fière de son dernier mandat Par Daniel Campeau Mercredi, 20 janvier 2021
Bilan de Windsor : Sylvie Bureau fière de son dernier mandat
Ouverture de Jouvence pour les visiteurs d’un jour Par Maxime Grondin Mardi, 19 janvier 2021
Ouverture de Jouvence pour les visiteurs d’un jour
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous
slimecut