magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Les travaux rue Galt repoussés de 24 heures
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie janvier 2020
SPORTS / Régionaux
Mardi, 3 septembre 2019

À leur premier match, Les Harfangs s’inclinent devant le Blizzard. 



 Imprimer   Envoyer 

Untitled Document

Prenant la route pour leur premier match, les Harfangs ouvrait la saison de la ligue juvénile division 1 en rendant visite au Blizzard du Séminaire St-François, en banlieue de Québec. L’entraîneur-chef, Mathieu Lefaivre comptait bien amorcer le calendrier du bon pied après un saison 2018 inférieure à ses attentes. 

Les Harfangs l’ont pris au mot. En effet, au terme de la première demie, le Blizzard demeurait muselé au tableau indicateur.  Le premier quart a vu les deux équipes tenter le meilleur sans y parvenir jusqu’à la septième minutes où un revirement provoqué par les Harfangs leur donna des ailes.  Nicolas Labrecque a récupéré le ballon en zone adverse alors qu’Olivier Gagné a provoqué l’échappée. Il n’en fallait pas plus pour lancer l’attaque des Harfangs qui inscrirent 10 points consécutifs. Le premier touché fut l’œuvre de d’Emerick Charron sur une course de 2 verges alors que les Harfangs congnaient à la porte des buts suite à une succession de gains de terrain. Un peu plus tard, le botteur de précision, Estuardo Posadas, ajoutait 3 points pour porter le compte 10-0. C’est ainsi que la demie se termina non sans mentionner un plaqué déterminant du demi-défensif Brian Savard Melendez à l’endroit d’un receveur des Blizzards. Une demie difficile pour la troupe de SSF dont l’offensive a été réduite à sa plus simple expression et où les meilleurs coups stratégiques, tactiques et physiques furent portés par les Harfangs. Plusieurs partisans tentaient de se remémorer à quand remontait la dernière demie où le Blizzard fut blanchi. 

Un match en deux temps. 

Les demies se suivent mais ne se ressemblent pas... parfois. Et ce fut le cas cette fois. Le vent a tourné après deux quarts et le Blizzard y est allé de sa première rafale de 21 points consécutifs mené par le porteur de ballon numéro 34 qui a porté sur ses épaules la charge de relancer l’offensive de l’équipe des séminaristes. La défensive des Harfangs, jusque-là parfaite, avait su bloquer le vent qui soufflait par les airs et il n’en fallu pas plus pour que les entraîneurs de SSF changent leur fusil d’épaule et optent pour la course. Bien leur en fut. Le troisième quart a été l’affaire du Blizzard au terme duquel le pointage fut de 21-10 en leur faveur. 

Le quatrième quart a vu les Harfangs revenir dans le coup. Bien que le Blizzard eut creusé l’écart 28-10, le quart arrière Yanik Daigle a brillamment mené sa troupe offensive vers un touché par le voie des airs en atteignant Xavier Fraser d’une passe précise. Les Harfangs ont échoué à convertir de deux points levtoyche tardif. C’est ainsi que le pointage final de 28-16 en faveur des locaux fut atteint  pour les locaux. 

Malgré la défaite, on a pu assister à du jeu inspiré en offensive aérienne, notamment, de la part des strigidés. Yanik Daigle a affiché 31 passes complétées sur 51 tentées, dont une passe de touché et une passe d’interception pour un total de 350 verges de gain, de quoi assurer un grosse nuitée de revue vidéo à l’entraîneur des demis défensifs du Blizzard. Au sol, les gains furent de 7 verges cependant. Notons la bonne performance de William Lafrance en offensive ayant capté des passes permettant à lui seul de cumuler plus de 100 verges. 

Au terme de la rencontre, lorsqu’interrogé sur le sujet, l’entraîneur-chef Mathieu Lefaivre y allait de son commentaire: «Bonne prestation de notre équipe dans l'ensemble mais nous devrons démontrer plus de robustesse mentale et physique et jouer durant quatre quarts. On bâtit sur le positif et on corrige les erreurs. »

Les Harfangs recevront l’Académie St-Louis à l’occasion de leur second match, le premier à domicile au magnifique Stade RBC, ce vendredi à Sherbrooke où on souhaite que le treizième joueur soit nombreux et bruyant. 

Source: Service des communications, Corporation Football Triolet.


Chicking GRIGNOTINES 27 janvier 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes octroyés à Sherbrooke

Championnats nationaux d’athlétisme pour jeunes octroyés à Sherbrooke
Des voyages de golf avec Jérôme Blais dans des destinations de rêve

Des voyages de golf avec Jérôme Blais dans des destinations de rêve
Grand Prix Ski-doo de Valcourt - magasin general
NOS RECOMMANDATIONS
La MRC de Coaticook adopte sa première politique d’égalité

La MRC de Coaticook adopte sa première politique d’égalité
Introduction par effraction

Introduction par effraction
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Chicking GRIGNOTINES 27 janvier 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Cordonnerie Tremblay nv 2019
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 29 janvier 2020
Le monde selon Trump

Jérôme Blais
Mardi, 28 janvier 2020
Golf: Une pratique structurée, simple et efficace.

François Fouquet
Lundi, 27 janvier 2020
La case équilibre

Chicking GRIGNOTINES 27 janvier 2020
Agile âgisme Par Alexis Jacques Mardi, 21 janvier 2020
Agile âgisme
Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine Vendredi, 24 janvier 2020
Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine
Une 26e édition de la Fête des neiges de Magog qui promet Par Daniel Campeau Mardi, 21 janvier 2020
Une 26e édition de la Fête des neiges de Magog qui promet
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous