magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
SPORTS / Régionaux
Anita Lessard Par Anita Lessard

Jeudi, 14 mai 2020

Fébrilité et préparation pour une saison de tennis hors-normes



 Imprimer   Envoyer 

Avec le retour de la belle saison, les amateurs de sport se réjouissent du retour à certaines activités extérieures suivant l'annonce de la ministre Isabelle Charest. En préparation pour une saison de tennis très particulière, les gestionnaires doivent rapidement ajuster leurs pratiques pour être en mesure d'accueillir les joueurs.euses en toute sécurité.

Martin Bergeron est le directeur général de l'organisme à but non lucratif Gestion Loisirs Plus qui dirige les opérations du Centre récréatif Rock Forest depuis 2017. Il se dit très enthousiaste à l'idée de revoir des joueurs échanger des balles sur les 8 terrains extérieurs du complexe sportif. Par contre la réalité sera très différente de ce qu'elle était les saisons précédentes. « C'est une ouverture particulière! Depuis 30 ans la glace est en opération, le tennis intérieur est en opération; donc ajouter le tennis extérieur n'est pas compliqué, le personnel étant déjà en place. On est arrêté depuis le 13 mars, il faut réengager des employés, il faut revoir les horaires, et quel sera le mode de fonctionnement », explique M. Bergeron.

Le mode de fonctionnement reste à définir pour certains aspects de cette première étape du déconfinement sportif. Plusieurs questions de logistiques restent à régler selon M. Bergeron, comme les consignes précises à faire respecter par les joueurs.euses ou la prise de réservations par exemple. «D'après moi d'ici demain en fin de journée, la population sherbrookoise devrait savoir comment ça va fonctionner pour réserver, etc. Mais on sait déjà les mesures dictées c'est que ce sera du jeu en simple, pas de double, pas d'enseignement, pas de cours, mais vraiment de la pratique libre en simple », précise M. Bergeron.

Bien que les courts seront de nouveau accessibles au public à partir du 20 mai, les autres installations telles, le bloc sanitaire, la cantine, les bancs ou les abreuvoirs ne le seront pas. Cela aussi risque d'être un casse-tête de plus pour l'ouverture prochaine. Imposer des consignes, malgré toute la bonne volonté des employés, peut s'avérer complexe et inconfortable pour les employés. « Il faut réfléchir à tout ça pour que quand les gens vont appeler, on va savoir quoi leur dire. On ne veut pas jouer à la police; on veut que ce soit l'fun! Mais en même temps, pour nous, opérer le tennis extérieur seulement est un défi. Il faut trouver des mécanismes de gestion sur place pour que ça se passe bien, mais on est confiants d'être en mesure de relever le défi », ajoute le directeur de Gestion Loisirs Plus.

La pratique de sports extérieurs est aussi tributaire de la température, une donnée non-négligeable selon Martin Bergeron. « Les journées de grosses pluies, les surfaces, on va être obligés de les fermer. Notre surface est synthétique, elle se draine par le sol. On ferme le site et on attend que soit le soleil ou le vent les fassent sécher. On n'a pas de plan B si ça arrive. »

N'empêche que l'anticipation est à son comble pour la reprise de ce sport pour les amateurs de tennis. L'enthousiasme peut s'entendre dans la voix de M. Bergeron. Il demeure conscient que de nombreuses personnes aient envie de se mettre à la pratique de ce sport, et qu'il faudra bien les encadrer pour qu'elles y prennent goût et y trouvent leur compte. « Ça prend une flexibilité dans le cas des gens qui n'ont jamais joué. Je veux m'assurer qu'il y ait un équilibre entre avoir du plaisir, et assurer un certain contrôle. Je pense que l'objectif numéro un est de faire bouger les gens et qu'ils en ressortent en ayant eu une belle expérience », de conclure Martin Bergeron.


Écoloboutique juillet 2020
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La position d’adresse pour les coups d’approche

La position d’adresse pour les coups d’approche
Golf, COVID-19 et inquiétudes

Golf, COVID-19 et inquiétudes
NOS RECOMMANDATIONS
La Maison du cinéma ouvrira ses portes le 3 juillet

La Maison du cinéma ouvrira ses portes le 3 juillet
Le pays qui refuse de naître

Le pays qui refuse de naître
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

Alexis Jacques
Jeudi, 2 juillet 2020
Chronique en rappel - Agile âgisme

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Jérôme Blais
Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

JD 22 juin 2020
Concours Ma bucket list
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle" Par François Fouquet Lundi, 29 juin 2020
Souvenirs et repères d'un "mon'oncle"
Première pelletée de terre pour l'usine de magnésium d'Asbestos Lundi, 29 juin 2020
Première pelletée de terre pour l'usine de magnésium d'Asbestos
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial Mardi, 30 juin 2020
Une nouvelle piscine avec plage au Parc Centennial
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous