Collège Champlain de Lennoxville - Comptabilité
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
La Régie de Récupération de l'Estrie
CHRONIQUEURS /
La parole est aux ados!
Louis-Philippe Jasmin Par Louis-Philippe Jasmin

Vendredi, 16 juin 2017

«Go your own way»


(Lindsay Buckingham, Rumours, 1977)

 Imprimer   Envoyer 
Notre monde est à la croisée des chemins. 2017 pourrait être notée dans les livres d’histoires comme étant l’année du grand basculement.

Notre monde est à la croisée des chemins. 2017 pourrait être notée dans les livres d'histoires comme étant l'année du grand basculement. Ces mêmes livres pourraient retenir cette année comme étant la fin de l'hégémonie américaine sur le monde.

Cette hégémonie a marqué le dernier siècle sur tous les aspects que ce soit militaire ou culturel (pensez juste à Coca-Cola). Bref, la superpuissance américaine est morte et son bourreau est le présent locataire de la Maison-Blanche.

Ainsi, son comportement erratique et belliqueux en diplomatie l'a éloigné des alliés traditionnels des Américains (dont le Canada). Mais plus important encore, à la Maison-Blanche, priorisant leur idéologie malsaine sur notre planète, ils se sont retirés de l'accord de Paris. Non seulement ce retrait est absolument mauvais pour la planète, mais les États-Unis se sont fait coiffer le poteau par la Chine, qui s'est emparé du titre de leader mondial dans la lutte contre le changement climatique.

Pour résumer la perte du rôle américain protecteur, je cite les mots justes d'Angela Merkel (chancelière de l'Allemagne) qui dit que «l'Europe doit prendre son destin en main.» Le Canada doit aussi prendre sa destinée en main. Que ce soit le président américain ou son futur successeur, le Canada ne doit plus prendre pour acquis la protection éternelle de son voisin protecteur.

Cependant, nous avons vu cette semaine la ministre des Affaires étrangères canadienne, Chrystia Freeland, dévoiler la politique internationale du Canada, basée sur un rôle plus important sur la scène internationale. Ce qui est une bonne nouvelle en soi, mais est-ce que le gouvernement montrera plus de résistance sur les crises prochaines causées par l'instabilité du locataire de la Maison-Blanche, en particulier sur l'ALENA?

Pendant que Washington nous l'insinue tout bas, les Fleetwood Mac chantaient en 1977 à pleines voix «You can go your own way».


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Je te lève mon verre, année 2017 !

Je te lève mon verre, année 2017 !
NOS RECOMMANDATIONS
Un CIUSSS complètement sans fumée

Un CIUSSS complètement sans fumée
Cinq blessés dans un accident causé par la vitesse

Cinq blessés dans un accident causé par la vitesse
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Collège Champlain de Lennoxville - Comptabilité
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 14 décembre 2017
Je te lève mon verre, année 2017 !

Daphné Huppé
Jeudi, 7 décembre 2017
L’implication étudiante ; oui s’il vous plaît !

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 30 novembre 2017
Noël, c’est la famille avant tout

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Qw4rtz
Offrez-vous la permaculture pour Noël! Par Alexandre Dagenais Jeudi, 14 décembre 2017
Offrez-vous la permaculture pour Noël!
Redistribuer la générosité des gens Par Vincent Lambert Vendredi, 15 décembre 2017
Redistribuer la générosité des gens
Le gâchis… Par François Fouquet Lundi, 11 décembre 2017
Le gâchis…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous