Coopérative funéraire de l'Estrie 27 mai 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Les travaux rue Galt repoussés de 24 heures
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Automobiles Val Estrie janvier 2020
ACTUALITÉS / Estrie
Anita Lessard Par Anita Lessard

Mardi, 10 septembre 2019

Travailler ensemble pour prévenir le suicide


Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, les appels à la mobilisation du gouvernement, et l’action d’organisations sociocommunautaires, le taux de suicide au Québec, demeure l’un des plus élevé dans le monde.

 Imprimer   Envoyer 
crédit image: Pixabay

En cette 17e Journée mondiale pour la prévention du suicide, l'organisme JEVI, œuvrant pour la cause en Estrie, rappelle que le combat est loin d'être gagné face à ce fléau.

Malgré les nombreuses campagnes de sensibilisation, les appels à la mobilisation du gouvernement, et l'action d'organisations sociocommunautaires, le taux de suicide au Québec, demeure l'un des plus élevé dans le monde, particulièrement chez les 50-64 ans. Il affecte toutes les couches de la société, toutes les tranches d'âges, et a des répercussions dans tous les milieux.

C'est pourquoi le thème « Travaillions ensemble pour prévenir le suicide » fait appel à l'ensemble de la collectivité pour qu'elle s'implique activement à cette cause. Outre les intervenants, formés pour aider les personnes en détresse, la famille, les amis, les collègues, mais aussi les élus, et les citoyens peuvent contribuer à faire fléchir le taux de suicide.

Mme Sylvie Potvin, intervenante et formatrice à JEVI depuis 2001, en sait quelque chose. Elle a pu observer avec les années, qu'il y a bel et bien eu un impact sur l'incidence du nombre de morts par suicide, qui s'est stabilisé depuis le début des années 2000, mais le sujet demeure sensible. « Que ce n'est plus tabou, je ne suis pas prête à dire ça. On le voit, il y a encore des gens qui se sentent honteux, qui sont gênés d'en parler. Il y a encore des fausses croyances qui perdurent. Quand les gens n'arrivent pas à expliquer le phénomène, l'explication qu'ils vont se donner c'est ce qui va leur faire du bien, ce qui va faire du sens pour eux », explique-t-elle. La méconnaissance des ressources disponibles et le manque d'accessibilité à des soins en santé mentale sont d'autres facteurs qui font que les personnes en détresse n'obtiennent pas toujours à temps, l'aide dont elles ont besoin.

La vaste expérience de Mme Potvin lui a également appris de l'importance d'être bien outillé pour aborder le sujet. « C'est important d'en parler, mais on ne peut pas en parler n'importe comment. Il faut choisir la façon dont on en parle, il faut être vraiment très prudent. Quand on s'adresse à un public large, on ne connait pas les gens qui sont assis devant nous. C'est un sujet qui demeure quand même délicat, parce que tous les gens qui ont été touchés par cette problématique-là sont plus sensibles », fait-elle valoir.

La formation des intervenants est donc d'une importance cruciale. Elle est offerte de façon systématique aux professionnels travaillant en relation d'aide partout à travers la province. Ce processus est long et se fait en plusieurs étapes pour s'assurer que chacun de ceux qui la suivent, soient en mesure de répondre de façon efficace et adéquate à la clientèle.

Mme Potvin fait remarquer qu'il n'existe toujours pas de plan national de prévention du suicide au Québec, ce qui rend difficile la coordination d'une action concertée entre les nombreux organismes et acteurs de la société civile. Le Collectif en prévention du suicide, composé de 25 organisations d'un peu partout au Québec, fait actuellement pression sur le gouvernement pour l'élaboration d'une telle stratégie.

Pour une toute 1ère fois, JEVI invite la population sherbrookoise à venir marcher autour du Lac des Nations (3,5 km). Cette marche symbolique permettra aux participants de démontrer leur appui à la prévention du suicide. De plus, les marcheurs pourront participer à l'activité Allumez une chandelle (chandelles sans flammes remises sur place). Cette action simple, réalisée à l'échelle mondiale, a pour but de montrer sa solidarité à la cause, de soutenir les endeuillés par suicide ou de se souvenir d'un être cher.

L'événement a lieu ce mardi 10 septembre 2019, au Pavillon Armand‐Nadeau du Parc Jacques-Cartier dès 17 h 00. Une pause‐collation sera offerte et ponctuée d'un témoignage vers 18 h 30.

Une autre façon de contribuer à la cause; jusqu'au 13 septembre 2019, les IGA participants de l'Estrie recueilleront vos dons pour JEVI, et ce, pour une 5e année. Plus de 22 000 $ a été amassé depuis la 1ère édition de cette campagne.
Parce que c'est collectivement que l'on peut empêcher des proches de commettre l'irréparable.

Pour des informations supplémentaires : jevi.qc.ca ou 1-866-APPELLE (277-3553)


Vieux Clocher de Magog 27 janvier 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Rappel d'un produit de la Ferme Renaissance de Weedon

Rappel d'un produit de la Ferme Renaissance de Weedon
Ottawa offre du financement pour la protection de nos lacs

Ottawa offre du financement pour la protection de nos lacs
Chicking GRIGNOTINES 27 janvier 2020
NOS RECOMMANDATIONS
C’est l’hiver ! Mais où peut-on mettre notre neige ?

C’est l’hiver ! Mais où peut-on mettre notre neige ?
Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine

Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Chicking GRIGNOTINES 27 janvier 2020
Guillaume Pineault - vc
Chicking GRIGNOTINES 27 janvier 2020
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 29 janvier 2020
Le monde selon Trump

Jérôme Blais
Mardi, 28 janvier 2020
Golf: Une pratique structurée, simple et efficace.

François Fouquet
Lundi, 27 janvier 2020
La case équilibre

Jacinthe Dubé 22 janvier 2020
Société Protectrice des Animaux de l'Estrie
Probex : Faire différent, voir autrement... le potentiel des gens Par Anita Lessard Dimanche, 26 janvier 2020
Probex : Faire différent, voir autrement... le potentiel des gens
Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine Vendredi, 24 janvier 2020
Les travaux rue Galt ouest débutent la semaine prochaine
Disparition de Shawn HAdlock Vendredi, 24 janvier 2020
Disparition de Shawn HAdlock
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous