Vieux Clocher de Magog
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Noël au marché de la Gare de Sherbrooke
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 14 juin 2017

Retour sur 20 ans de découvertes et d’ouverture sur le monde



 Imprimer   Envoyer 
Le groupe Nomad’Stones a offert une prestation aux médias et partenaires présents lors du dévoilement de la programmation du Festival.

Le Festival des traditions du monde fête son 20e anniversaire, du 9 au 13 août, au parc Quintal. Pour l'occasion, l'équipe a concocté une édition spéciale, qui met de l'avant les thèmes et les artistes coups de cœur des années passées.

Il y a vingt ans, la première édition du Festival des traditions du monde était lancée sous le thème Pour voir le monde d'un autre oeil. Deux décennies plus tard, ce thème est toujours actuel et représente bien la mission de ce grand festival sherbrookois, indique la directrice générale de l'événement Malika Bajjaje.

«Cette année, on ramène les coups de cœur des années passées, comme si on racontait l'histoire du festival qui dure depuis 20 ans et qui a pour mission l'harmonisation et le rapprochement entre les cultures par l'expression culturelle, telle que la musique, le chant et la danse.»

Puis, en ces temps où l'ouverture et la tolérance semblent faire défaut un peu partout sur la planète, le Festival des traditions du monde prend encore plus son sens.

«Les statistiques indiquent qu'on a encore plus de crimes haineux aujourd'hui, déplore Mme Bajjaje. C'est l'ignorance envers les autres qui créé cette haine. Mais il n'y a pas de meilleur moyen pour connaitre l'autre que la culture. La musique, la danse, le chant et la nourriture sont des langues internationales et nous permettent de mieux se connaitre. Autant les festivaliers québécois que les festivaliers d'autres origines sortent d'ici enrichis. Ce festival va bien au-delà du divertissement.»

Un programme varié

Question de souligner le succès des 20 dernières années, l'équipe du Festival a choisi de ramener certains coups de cœur du public, dont l'artiste Boogat, qui lancera les festivités (mercredi), le pavillon des Portes de l'Asie, absent au cours des deux dernières années, le Shack d'Amérique, pavillon qui a fait son entrée l'an dernier, ainsi que plusieurs thèmes qui ont marqué les éditions passées.

Plus de 600 artistes d'ici et d'ailleurs offriront quelque 200 spectacles (neuf scènes). Au menu, entre autres, le nominé aux Grammys Award 2016 Rocky Dawuni, la musique celtique du Duo Kehler-Williams, la musique cubaine du Cuban Martinez Show, la soirée festive Vibrante Afrique, la musique métissée de Nomad'Stones, le groupe de danseurs Sakuramai, la gigue irlandaise de The Stepcrew, et bien d'autres.

Le public pourra se promener et voyager à travers le Jardin du monde, l'Espace Orient, le coin des exposants, le coin gastronomique, la place de la famille, le Pub Irlandais, le pavillon des portes de l'Asie et le Shack d'Amérique.

Pour plus de détails : ftms.ca. La programmation complète sera dévoilée le 25 juillet.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un premier album et un rêve qui se réalise

Un premier album et un rêve qui se réalise
Le calme avant la tempête

Le calme avant la tempête
NOS RECOMMANDATIONS
Construire ou brûler?

Construire ou brûler?
Un CIUSSS complètement sans fumée

Un CIUSSS complètement sans fumée
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Noël au marché de la Gare de Sherbrooke
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 8 décembre 2017
Le calme avant la tempête

Qw4rtz
Sherbrooke et Magog : une seule voix pour l’économie de la région Par Cynthia Dubé Lundi, 11 décembre 2017
Sherbrooke et Magog : une seule voix pour l’économie de la région
Construire ou brûler? Par William Lafleur Mercredi, 13 décembre 2017
Construire ou brûler?
Écrasé par de la machinerie, il succombe à ses blessures Par Vincent Lambert Mardi, 12 décembre 2017
Écrasé par de la machinerie, il succombe à ses blessures
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous