Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Radioactif Forfait Internet mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 12 juin 2018

Alcool au volant: une activité pour sensibiliser les jeunes



 Imprimer   Envoyer 
Les finissants de l’école internationale du Phare ont vécu vendredi dernier la sensation de prendre le volant avec les facultés affaiblies par l’alcool (crédit photos: Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke).

Les finissants de l'école internationale du Phare ont vécu vendredi dernier la sensation de prendre le volant avec les facultés affaiblies par l'alcool. Dans le cadre d'un projet pilote, ils ont eu l'opportunité de conduire un véhicule de type « kart à pédales » sur un circuit fermé, tout en portant des lunettes stimulant une consommation d'alcool élevée.

La réaction de ces jeunes a été unanime : aucun d'entre eux ne souhaite conduire avec les facultés affaiblies. « Ç'a été grandement apprécié, confirme le directeur de l'école internationale du Phare, Patrick Levasseur. Ils ont été surpris de l'état physique dans lequel on peut se retrouver. Ils ont eu la chance de vivre cette situation sans conséquence. Tant que tu ne l'as pas vécu, tu ne peux pas savoir ce qui se passe. Je leur ai mis une image forte en tête. Plus on est dans la pratique, plus l'apprentissage est concret. »

Bien que ce type d'activité soit présent depuis quelques années déjà dans la région de Trois-Rivières, à Sherbrooke, on en était à une première expérience. C'est d'ailleurs Sherbrooke Ville en santé qui a fait les démarches pour que tout se concrétise.

« Quand on travaille en prévention, on sait qu'on doit répéter le message souvent en raison des nouvelles cohortes d'élèves, explique Caroline Proulx, directrice de Sherbrooke Ville en santé. On voulait trouver une nouvelle façon de le faire et on a entendu parler de ce projet-là. »

C'est donc dire que vendredi midi, 90 finissants de cinquième secondaire ont participé à l'activité. Ils devaient négocier correctement une courbe, immobiliser le véhicule sur une ligne d'arrêt, contourner des obstacles et garder la trajectoire sur une ligne droite. « On a fait ça dans un circuit fermé au débarcadère de l'école internationale du Phare, souligne Mme Proulx. Les jeunes portaient des lunettes qui représentaient un taux d'alcoolémie variant de 0.08 à 0.18. Avant même qu'ils prennent le kart, on a demandé aux jeunes de faire des petits tests de coordination. On voyait qu'ils étaient désaxés. »

Un projet qui pourrait s'étendre dans d'autres écoles

Parce que cette activité de sensibilisation touche beaucoup la pratique, Mme Proulx estime qu'elle incitera les jeunes à ne pas prendre leur véhicule après avoir consommé. « J'avais hâte de voir leur réaction, note-t-elle. Je pense que ç'a été très porteur comme activité. On leur a fait prendre conscience. Ils ont affirmé ne pas vouloir conduire dans un tel état. »

Ce projet pilote ne se déroulera pas dans d'autres écoles cette année. Par contre, après avoir vu le succès engendré, Sherbrooke Ville en santé compte bien approcher plusieurs établissements scolaires. « On va le suggérer aux autres écoles l'année prochaine, indique Caroline Proulx. Ç'a été un exercice assez unanime en voyant la réaction des jeunes. C'est très concret. Cette activité vient chercher une autre facette de la sensibilisation et rejoint des jeunes qui sont peut-être moins interpellés par les façons un peu plus traditionnelles. »

Pour le directeur de l'école internationale du Phare, qui organise plusieurs activités de sensibilisation dans son école, ce type de prévention arrivait à un moment clé. « À l'arrivée des bals de finissants, je me demandais quel genre d'activité-choc je pourrais faire pour sensibiliser le plus d'élèves ou de jeunes possible, admet-il. J'essaie de mettre des activités un peu partout où il arrive des problématiques. Quand on est en prévention, on évite de ramasser de gros problèmes plus tard. »

Du côté du Service de police de Sherbrooke (SPS), on confirme que de telles activités sont bénéfiques dans la société. « La sensibilisation est efficace, explique Isabelle Gendron, porte-parole du SPS. On voit que ça l'a un effet chez nos jeunes. »


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron

Les suspects comparaissent pour le meurtre de Félix Bergeron
Une altercation se termine en meurtre au centre-ville

Une altercation se termine en meurtre au centre-ville
NOS RECOMMANDATIONS
Transmettre le bonheur une chanson à la fois

Transmettre le bonheur une chanson à la fois
SAQ: les employés en grève, les succursales fermées

SAQ: les employés en grève, les succursales fermées
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - juillet 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
3 M$ consacrés à la science à l'UdeS Par Vincent Lambert Lundi, 16 juillet 2018
3 M$ consacrés à la science à l'UdeS
Du bon bord du gazon... à Milby! Par Hughes Letourneau Lundi, 16 juillet 2018
Du bon bord du gazon... à Milby!
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd Par Cynthia Dubé Mardi, 17 juillet 2018
Les Vikings s’attaquent au meilleur de Pink Floyd
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous