Salon des Arts sept 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
Novus Vitres Sherbrooke avril 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Mardi, 11 juin 2019

Un bilan environnemental mitigé pour Sherbrooke


En 2010, la Ville de Sherbrooke a élaboré un premier plan d’action municipal de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la période 2010-2015

 Imprimer   Envoyer 
crédit image: Pixabay

La Section de la protection de l'environnement a présenté trois bilans environnementaux aux membres du conseil municipal. Ces bilans relatent l'inventaire des gaz à effet de serre, l'éradication de la berce du Caucase et le Plan de contrôle de l'herbe à poux sur son territoire.

Bilan de l'inventaire des gaz à effet de serre

En 2010, la Ville de Sherbrooke a élaboré un premier plan d'action municipal de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la période 2010-2015. Ce plan avait pour objectif de réduire les émissions de 5 % par rapport à 2009. Le dernier inventaire réalisé en 2016 montre que la cible n'a pas été atteinte; les réductions seraient plutôt de l'ordre de 2,6% pour cette période. La croissance de la population serait en partie responsable de cette faible baisse. En contrepartie, la production de gaz à effet de serre a baissé de 9,6% par habitant. Ce sont plutôt les secteurs du transport, avec 56% des émissions, et d'un 30% attribuable à la consommation d'énergie pour les bâtiments résidentiels, commerciaux, institutionnels et industriels.

Des 72 actions que comporte ce plan d'action, 26 ont été réalisées, 38 sont en cours de réalisation et 8 ont dû être reportées ou annulées. Un nouveau plan d'action est en préparation afin d'atteindre la nouvelle cible ambitieuse de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30 % d'ici 2030 par rapport aux émissions de 2009.

Des espèces envahissantes et nuisibles

Cinq nouvelles colonies de berce du Caucase se sont ajoutées l'an dernier aux neuf colonies déjà répertoriées. Des interventions ont été effectuées afin d'arracher les repousses sur l'ensemble des sites désignés, à l'exception d'un seul site signalé tardivement dans la saison. Les végétaux et la terre retirés ont été dirigés vers le lieu d'enfouissement technique de Valoris. Après les travaux, les sols ont été ensemencés afin de limiter une nouvelle implantation de la berce du Caucase ou de toute autre espèce végétale envahissante.

Une inspection effectuée en août a néanmoins permis d'observer l'apparition de nouveaux plants sur certains sites. C'est pourquoi les activités d'éradication se poursuivront en 2019, afin de poursuivre la réhabilitation des sites.

Parallèlement à ce mandat, un projet pilote sera réalisé pour s'attaquer à la renouée du Japon, une espèce exotique envahissante originaire d'Asie. Tout comme la berce du Caucase, cette plante a été introduite au Québec à des fins ornementales. Elle a une croissance rapide et peut atteindre de 2 à 3 mètres de hauteur pendant l'été. Un petit bout de tige ou de racine suffit pour son implantation.

L'objectif du projet pilote sera d'évaluer les moyens pour contrôler, voire éradiquer localement la renouée du Japon, à l'aide d'une membrane imperméable puisque ses racines libèrent des toxines qui empêchent la croissance des autres plantes et qu'elles peuvent endommager les fondations des infrastructures.

... et l'herbe à poux

Au cours de l'été 2018, des étudiants et des étudiantes embauchés par la Ville de Sherbrooke ont parcouru 611 km de bordures de route dans le cadre du Programme de dépistage de l'herbe à poux. Cela représente 26 % de l'ensemble des routes du territoire.
Les travaux de coupe de l'herbe à poux ont permis de faucher 112 km en 2018, prioritairement dans les secteurs où l'infestation était jugée moyenne et élevée.


Mc Donald's - emploi automne 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Disparition Kevin Grégoire-Bonin

Disparition Kevin Grégoire-Bonin
Pédaler pour honorer les paramédics disparus

Pédaler pour honorer les paramédics disparus
L'ÉcoloBoutique 5 septembre 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle

Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle
BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross

BANC D’ESSAI : Mitsubishi Eclipse Cross
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Badmofo Methods juin 2019
Centre culturel - concours - 9sept2019
Entrepôt Chaussures Prix 31 juillet 2019
 
AutoPassion
Mardi, 17 septembre 2019
Mercedes-AMG GT63s 4 portes coupé - Essai AutoPassion

François Fouquet
Lundi, 16 septembre 2019
Et que Dieu nous vienne en aide…

Daniel Nadeau
Mercredi, 11 septembre 2019
Le «Nous» identitaire Québécois

Jérôme Blais
Mardi, 10 septembre 2019
Tout est une question de mental

René Dubreuil
Mardi, 10 septembre 2019
La nouvelle BMW série 3 de BMW - Essai routier

Jacinthe Dubé 5 septembre 2019
Hyundai Sherbrooke mai 2019
Quoi faire ce week-end Par Anita Lessard Jeudi, 12 septembre 2019
Quoi faire ce week-end
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville Vendredi, 13 septembre 2019
Un incendie à la ferme Beaulieu de Waterville
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle Par François Fouquet Lundi, 9 septembre 2019
Mon char, ma réussite : tasse-toi, mon’oncle
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous