magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
Ça se passe chez nous!
Affaires & juridique
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Habitation
Automobile
Santé et Beauté
Famille
Découvertes
L'actualité en vidéos
L'actualité en photos
Blogue
FAMILLE / Parents 101
Sylvie Roy Par Sylvie Roy

Jeudi, 6 septembre 2018

L’influence d’un animal dans l’éducation des tout-petits



 Imprimer   Envoyer 
L’enfant qui touche, parle et joue avec un animal accroîtra ses sentiments de sécurité et d’affection, si importants à ce moment crucial de son développement. - Sylvie Roy

Peu importe l'animal que vous avez à la maison, il peut devenir un partenaire dans l'éducation de votre enfant. Surtout à l'âge préscolaire où il devient un grand soutien pour celui-ci. À cette période, il est de plus en plus actif, il commence à explorer et à découvrir son environnement. En côtoyant un animal affectueux et compréhensif, vous aiderez votre tout-petit à se dépasser.

L'enfant qui touche, parle et joue avec un animal accroîtra ses sentiments de sécurité et d'affection, si importants à ce moment crucial de son développement. Parfois, nous sommes témoins d'un enfant qui se blottit contre son chien, et ce, jusqu'à ce que tous les deux s'endorment dans un sommeil paisible. La présence d'un animal est rassurante et peut aider l'enfant à surmonter ses peurs : des monstres, des bruits et des inconnus. Elle est également un gage de sécurité pour l'enfant qui se fait garder, puisque l'animal lui témoignera attention et affection de façon inconditionnelle.

L'animal entraîne aussi l'enfant à bouger, soit par imitation ou tout simplement parce qu'il veut le suivre dans la maison ou jouer à cache-cache. Un enfant peut apprendre ses premiers pas en se cramponnant doucement au pelage du chien, il se met debout à côté du chien et avec son compagnon il peut avancer de façon prudente à travers la pièce. Un autre va imiter son chat quand il se tourne sur le dos pour réclamer de l'affection. Certains vont suivre à quatre pattes leur compagnon animal.

L'apprentissage du langage peut se faire en partie avec l'aide d'un animal, car l'enfant aime souvent converser avec lui et est convaincu (je le suis aussi) qu'il se fait comprendre par celui-ci. Les jeux de rôles se prêtent bien au développement langagier, comme celui de jouer au vétérinaire avec son compagnon. Il est également possible de faire apprendre le langage canin à votre enfant pour ainsi mieux saisir la communication non-verbale. Ces nombreux apprentissages se refléteront sur ses relations avec son entourage dans l'immédiat et le futur.

Le fait de promener son chien (ou autre animal) en votre compagnie ou de le présenter à des gens l'aidera au niveau du langage et socialement. En stimulant votre enfant à donner des informations sur son compagnon et à en parler aux personnes qu'il rencontrera lors d'une visite ou d'une promenade, vous favoriserez sa communication orale. Il pourrait tout simplement commencer par le présenter (son nom, son âge, sa race, etc.) et plus vieux il serait probablement capable d'en dire davantage. Il développera ainsi son côté social et cela l'aidera même à se faire des amis facilement plus tard.

Vous pouvez prendre votre enfant comme assistant pour faire la discipline à votre animal, en lui montrant qu'il faut toujours être calme et non brutal avec lui. En lui mentionnant qu'il doit toujours parler doucement et gentiment à son animal, vous lui apprendrez le respect envers les autres et par le fait même il sera valorisé dans son rôle d'assistant.

Sylvie Roy
Zoothérapeute

 


Écoloboutique juillet 2020
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes
NOS RECOMMANDATIONS
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?

L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
Disparition d'un octogénaire en Estrie

Disparition d'un octogénaire en Estrie
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Dominos_juin2020
 
François Fouquet
Lundi, 6 juillet 2020
Les clichés du miroir

Sarah Beaudoin
Lundi, 6 juillet 2020
Chronique en rappel - Parlons sexe, genres et identité

Alexis Jacques
Jeudi, 2 juillet 2020
Chronique en rappel - Agile âgisme

Daniel Nadeau
Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître

Jérôme Blais
Mercredi, 1 juillet 2020
La pression des mains

Nathalie Larocque
Mercredi, 1 juillet 2020
Chronique en rappel - Parcours scolaire parsemé d'étiquettes

JD 22 juin 2020
Concours Ma bucket list
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient… Mardi, 30 juin 2020
Le 6 juillet, Lac-Mégantic se souvient…
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT? Jeudi, 2 juillet 2020
L’ÉTÉ 2020 SANS FESTIVAL, VRAIMENT?
Le pays qui refuse de naître Par Daniel Nadeau Mercredi, 1 juillet 2020
Le pays qui refuse de naître
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous